Sublimez votre intérieur avec un parquet flottant


Le parquet flottant est un type de revêtement sol, fait de fines lames de bois contrecollées, dont la particularité réside dans son mode de pose sans colle ni clou, outre son design intemporel. Flottantes, les lames de bois sont emboitées les unes aux autres et offrent un sol tout aussi solide que le parquet traditionnel sans forcément être permanent.

Pourquoi opter pour le parquet flottant ? Eh bien, opter pour le parquet flottant comme revêtement de sol présente des avantages considérables, si on ne parlait de que sa facilité de pose, du choix de design presque infini et de son entretien aisé.

Dans cet article, répondons à toutes les questions qui vous taraudent sur le parquet flottant.

          Quel parquet flottant choisir ?

Vous faites bien de poser la question. Qui n'a pas envie de réussir son projet de construction ou de rénovation !

Le choix du parquet flottant dépend d'un nombre de facteurs, le premier étant de considérer le style de votre intérieur et de votre propre goût.  Il s'agit alors de trouver le modèle et la finition qui s'harmonisent avec le reste de la décoration

Pensez aussi aux dimensions du parquet : des planches larges donneront une sensation de grandeur, tandis que les lames plus ou moins étroites créeront un rendu plus classique. 

Adepte de qualité, n'oubliez pas de vous renseigner sur la variété de bois sont est issu votre parquet flottant, ou du moins sur la marque. Faites également attention à l'épaisseur des lames. Ceci garantira la résistance mécanique, et donc la durabilité de votre revêtement sol en fines lames de bois.

Pour revenir sur le rendu esthétique (très important pour une belle maison), choisissez entre une finition mate, satinée ou brillante selon vos préférences. 

Petite astuce : un parquet à finition mate ne laisse pas paraître ses éraflures et marques d'usures avant très longtemps.

 
        Comment pose-t-on le parquet flottant ?

Niveau | Vous y arriverez 

En effet, par rapport aux autres revêtements sol solides (le carrelagele parquet massif traditionnel, même le sol stratifié), le parquet flottant est relativement simple à poser. 

Ce dont vous avez besoin ? 

  • Les lames de parquet (évidemment)
  • une sous-couche spéciale (pour des raisons de conforts et… techniques)
  • une scie à onglet ou scie circulaire
  • un mètre ruban
  • un maillet en caoutchouc
  • des cales de dilatation
  • un niveau à bulle
  • un crayon
  • une scie sauteuse ou scie circulaire pour les découpes
  • un tire-lame (pour les parquets emboîtables)


Oui, c'est tout. Vous n'aurez besoin ni de colle ni de clou pour la pose de parquet flottant. Les lames sont fabriquées pour s'emboiter facilement entre elles. (Avec vos soins, bien sûr)

Si vous avez réuni tous les outils, passons à l'installation de votre parquet flottant.

  • Commencez par préparer le sol : la surface sur laquelle vous allez poser le parquet doit être propre, sèche et plane.
  • Prenez les rouleaux de sous-couche et fixez leurs bords avec des rubans adhésifs.
  • Il est important de déterminer la direction dans laquelle vous allez poser le parquet
  • Posez la première rangée et faites attention pour que la première rangée de lames soit suivant le long du mur.
  • Assemblez les lames pour les parquets emboîtables.
  • Procédez à la découpe si nécessaire, en utilisant une scie à onglet ou une scie sauteuse.
  • Puis posez la deuxième rangée, même processus que la pose de la première rangée.
  • Laissez un espace de dilatation entre le parquet et les murs pour permettre au bois de se dilater aux variations naturelles de l'humidité et de la température dans l'environnement, en calant avec le parquet contre le mur.
  • Et pour finir l’installation, retirez les cales et posez la plinthe. Il est préférable d'opter pour une plinthe qui a la même couleur que le parquet.
  • N’oubliez pas de vérifier l'alignement du joint et du parquet.

Voilà votre sol habillé d’un beau parquet flottant, qu’une autre question vient vous assaillir. Nous allons y répondre tout de suite.

          Comment nettoyer le parquet flottant ?

Une règle d’or : évitez les éclaboussures d’eau sur votre parquet flottant ! 

Il est nécessaire de prendre en compte un grand nombre de restrictions pour maintenir la beauté et la durabilité de ce type de sol.

En effet, laver un sol en parquet flottant n’a rien de semblable au lavage du carrelage. Les premières choses à bannir sont de l’eau en excès, du détergent et les outils de nettoyage abrasif.


Les autres précautions pour prendre soin de votre parquet à clipser  :

  • Enlever les chaussures à talon aiguilles à l’intérieur ;
  • Nettoyer immédiatement les déversements d’eau accidentels ;
  • Essuyer de l’eau déversée accidentellement avec un chiffon doux sec et avec un chiffon mouillée ;
  • Coller des tampons en feutre sous les pieds des meubles pour éviter les éraflures.
  • Un balai-brosse à poil doux et un aspirateur suffisent pour faire votre ménage quotidien et se débarrasser des poussières.


Pour faire briller le parquet flottant, enlever les saletés collantes, un chiffon mouillé à l’eau claire suffit.

Vous avez également l’option “vitrificateur de parquet” (proposé sans modération chez Sanifer) pour un parquet brillant, non glissant et bien protégé des agressions quotidiennes.  

Sur www.sanifer.mg, un rayon entier de parquets flottants aux différents motifs et couleurs vous attend : le bois naturel, le chêne clair et foncé, le noir, le beige et le gris.

Si vous avez d’autres questions sur le parquet flottant, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires.

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant